L'ADULLACT en bref

Créée en 2002, l’ADULLACT s’est fixée pour objectifs de soutenir et coordonner l’action des Administrations Publiques et des Collectivités Territoriales en vue de promouvoir, développer, mutualiser et maintenir un patrimoine de logiciels libres utiles aux missions de service public.

Découvrir l’association

L’ADULLACT – Association des Développeurs et des Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et les Collectivités Territoriales – structure unique en Europe, est une initiative née de la nécessité de voir apparaître une alternative au système de licences propriétaires qui place les Administrations et les Collectivités Territoriales dans une situation de clients captifs, tout particulièrement dans le domaine des logiciels métiers.logo texte hd

L’association met en place, par l’intermédiaire de ses groupes de travail, des projets informatiques libres répondant aux besoins exprimés par ses adhérents. Avec l’aide de son équipe permanente et de plusieurs collectivités pilotes, l’ADULLACT accompagne la spécification du champ fonctionnel des projets, fédère les ressources, et coordonne les compétences au sein de la communauté qui l’entoure.

Une forge collaborative d’envergure

En avril 2003, l’association déploie son site de développement coopératif http://adullact.net (forge ADULLACT) dont l’objectif est de centraliser l’ensemble des projets portés par l’association, et plus largement l’ensemble des développements du secteur public. Et à partir de juin 2008, http://adullact.net accueille les projets informatiques des Ministères, anciennement hébergés sur la plate­‐forme dédiée AdmiSource : l’intérêt commun de ces deux plates-­formes collaboratives françaises, à savoir le développement et le partage de logiciels libres, a donc motivé le projet de regroupement pour permettre de renforcer la diffusion et l’appropriation des outils jusqu’alors disponibles sur les deux forges en touchant plus largement les acteurs du logiciel libre dans la sphère publique.

Ce regroupement se traduit depuis 5 ans par une convention de partenariat entre l’ADULLACT et le Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique, et trouve un écho soutenu dans la circulaire du Premier Ministre en date du 19 septembre 2012 préconisant l’usage des logiciels libres dans l’administration, et citant en exemple les actions de l’ADULLACT.

Courant 2013, l’association ADULLACT dénombre plus de 230 adhérents, soit près de 15 000 collectivités et administrations bénéficiant des travaux de l’association.

Pour en savoir plus…

Le site de l’Association ADULLACT